2
min read
A- A+
read
Visite du Pr Adesina : la coopération Sénégal-BAD renforcée
Visite du Pr Adesina : la coopération Sénégal-BAD renforcée
Visite du Pr Adesina : la coopération Sénégal-BAD renforcée
Visite du Pr Adesina : la coopération Sénégal-BAD renforcée
Visite du Pr Adesina : la coopération Sénégal-BAD renforcée
Visite du Pr Adesina : la coopération Sénégal-BAD renforcée
Visite du Pr Adesina : la coopération Sénégal-BAD renforcée
Visite du Pr Adesina : la coopération Sénégal-BAD renforcée
Visite du Pr Adesina : la coopération Sénégal-BAD renforcée
Visite du Pr Adesina : la coopération Sénégal-BAD renforcée

Le Dr Akinwumi Adesina, président de la Banque africaine de développement (BAD), a effectué une visite officielle au Sénégal, du 26 au 29 janvier 2022. Cette visite intervient dans le sillage de la mise en service, en décembre dernier, du Train express régional (TER) pour lequel la BAD a apporté une contribution de 120 milliards de francs CFA.
Le Dr Adesina avait fait le déplacement avec une forte délégation comprenant, entre autres, Mme Yacine Fal, la vice-présidente par intérim chargée du Développement régional de la banque, Mme Marie-Laure Akin-Olugbade, la directrice générale de la banque pour la région Afrique de l’Ouest et le responsable du Bureau pays de la banque, Mohamed Cherif.
Le président de la première institution multilatérale de développement africaine a été  reçu en audience par le président de la République, Macky Sall. Ils ont des échanges approfondis sur la coopération entre la Banque africaine de développement et le Sénégal. 
La première étape de cette visite a été consacrée à une session d’échanges avec des entrepreneurs accompagnés par la DER, à travers le Projet d’appui et de valorisation des initiatives entrepreneuriales des femmes et des jeunes (PAVIE) financé par l’institution à hauteur de 115 millions d’euros.
Le président Adesina a également rendu une visite de courtoisie à Monsieur le Ministre  Amadou Hott, par ailleurs Gouverneur de la BAD pour le Sénégal.
La rencontre avec le secteur privé a été l’occasion de réaffirmer l’intérêt commun du Gouvernement du Sénégal et de la BAD pour l’émergence d’un Secteur privé fort en Afrique, pour porter la relance post-covid-19. 

Après avoir prêté une grande attention aux préoccupations soulevées par le secteur privé, le Président de la BAD n’a pas manqué de partager les différents instruments grâce auxquels son institution soutient l’investissement privé.

Durant son séjour, le Président de la BAD a procédé à la  signature de trois accords de financement pour les projets PAAICE, PDZAM1 et FAPA pour un montant total de plus de 177 milliards FCFA. 

La dernière étape de sa visite a été marquée par la visite du TER puis de l’l’institut Pasteur, pour s’enquérir du développement par ce dernier de vaccins notamment contre la Covid-19. C’est d’ailleurs ce sujet qui a été au cœur de son face à face avec la presse, nationale et internationale.

Lors de la conférence de président, le Président Akinwumi Adesina a  révélé la décision de « la BAD d’investir 3 milliards de dollars dans la production de vaccins en Afrique… ». 

Il a également insisté sur l’engagement de la BAD à « prendre en compte dans sa stratégie sur les infrastructures de santé , l’appui à l’institut Pasteur pour rendre  le rendre plus soutenable et plus fort ».  

Représentant son collègue de l’Economie, du Plan et de la Coopération, en voyage, à la conférence de presse qui a clôturé la mission, le ministre Abdou Karim Fofana a déclaré : « je voudrais, au nom du Gouvernement, remercier le Président de la BAD et tous les membres de sa délégation et renouveler notre engagement à assurer un bon suivi de toutes les décisions qui ont été annoncées au cours de cette visite en vue de renforcer les interventions de la Banque dans notre pays pour une mise en œuvre effective du PAP2A ».

Le gouvernement reste optimiste quant à l’accélération des interventions de la BAD pour la mise en œuvre de projets prioritaires en cours d’instruction, comme la deuxième phase du TER, la réhabilitation de la route Farim-Tanaf (Sénégal-Guinée Bissau), l’autoroute Dakar-Saint Louis ainsi que les agropoles Nord et Centre.