Bulletin d’information sur l’intégration régionale

Président Macky SALL a, dans son allocution, relevé que les économies africaines sont « ...mal financées parce qu’elles continuent de payer des taux d’intérêt trop élevés à cause d’un système inéquitable d’évaluation du risque d’investissement en Afrique. », (fin de citation). En 2020, sur 32 pays africains évalués, 18 ont vu leur notation dégradée soit 56% contre une moyenne mondiale de 31%. Les raisons de ces mauvaises notations relèvent plus de préjugés subjectifs, culturels, linguistiques, sans relation directe avec les indicateurs économiques.